Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stade Lavallois Museum

Stade Lavallois Museum

Site consacré à l'histoire de l'équipe de football du Stade Lavallois et aux valeurs portées par les joueurs au maillot tango.

Nouvel hymne du Stade

Vous pouvez écouter les différentes chansons du Stade  Lavallois sur la page :Disques

Disque   113956916

 

Archimède

 Une chanson a été écrite en 1976, à l'occasion de la montée en 1re division. Devenue un brin kitch, il est temps d'en composer une nouvelle. C'est la tâche que se sont assignés Maël et Archimède.

L'initiative

 

Dans un esprit rock, ludique et modeste, Maël et Archimède ont pris l'initiative d'écrire une chanson pour le Stade. LE club de foot qu'ils soutiennent. « On veut faire une chanson soignée, mais avec humour et sérieux quand même », prévient Nicolas Boisnard d'Archimède.

Maël a déjà composé une ligne mélodique. Il aimerait en plus ajouter des sons d'ambiance captés parmi les supporters à Francis-le-Basser. Quelque chose dans le genre de Santa Maradona de la Mano Negra. « Ce qui compte c'est transmettre de l'énergie. Que ce soit une chanson qu'on puisse scander », explique le chanteur.

Les paroles, elles, seront écrites par Archimède. Mais, en plein succès actuellement, le groupe peine à se libérer du temps. « Le but est d'enregistrer le morceau sur disque, de réfléchir à un beau visuel... pour pouvoir le sortir l'année prochaine. »

 

Table de la cuisine

Le rêve serait que la sortie du disque corresponde à la montée du club en Ligue 1. Comme ce fut le cas en 1976, avec Allez Laval. Une chanson bien connue des supporters, et figurant parmi les trois autres consacrés au club.

Yvon Etienne la chantait. « C'est parti d'une idée de Jean Foucher, se souvient le chanteur finistérien. Je n'ai fait que prêter ma voix. » Les paroles, elles, sont signées Jean Foucher, producteur. Il se rappelle : « Je les ai écrites un dimanche matin, vite fait, sur le coin de la table de la cuisine ». Il s'est ensuite rendu à Paris pour les montrer à Jean-Michel Caradec, et lui demander d'en composer la musique. Ce fut fait immédiatement.

Le chanteur parisien, auteur du tube Ma petite fille de rêve, a cependant refusé de l'interpréter lui-même. « Les milieux un peu intellectuels n'aimaient pas trop se frotter à ce genre de chansons... explique Yvon Etienne. C'était surtout les orchestres de bal qui jouaient ces morceaux. »

En l'occurrence : les enfants de la balle. Davantage connu sous le nom des Shouters : le groupe célèbre à Laval dans les années 60 et 70. Reconnus pour leurs talents de musiciens, ils ont enregistré le 45 tours, au studio d'Angers. La face A, avec les paroles. Et la face B, la version seulement instrumentale, comme ça se faisait à l'époque. La pochette se dépliait, pour faire apparaître un poster de l'équipe.

La chanson fait encore parler d'elle aujourd'hui. Non seulement, plusieurs sites internet l'ont mise en ligne, mais elle alimente les sujets de conversation jusqu'au fin fond de la Chine. « Il y a 15 jours, j'étais dans la campagne chinoise, raconte Jean Foucher. Par hasard, j'y ai rencontré des Français fans de Jean-Michel Caradec qui m'ont parlé d'Allez Laval. »

 

Alan NAGARD.
Ouest-France

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article